Evolution et génomes

Les génomes sont de nature hautement polymorphe. Les résultats de la génomique ont mis en évidence la variabilité naturelle entre les génomes et leurs composants à différentes échelles: cellules, organismes, populations et espèces. Cette variabilité indique l’impact évolutif évident de la nature dynamique des différents éléments génétiques, et de nombreux travaux visent à acquérir de nouvelles connaissances sur les processus sous-jacents.

Nous nous concentrons sur l’étude de l’évolution du génome à travers les interactions intra et intergénomiques: transferts horizontaux, polyploïdisation, évolution des éléments génétiques mobiles, conflits génétiques, génétique évolutive et évolution moléculaire. Nous développons et combinons un éventail d’approches tant traditionnelles que très récentes en génétique moléculaire, génomique et transcriptomique, bioinformatique, mathématiques et évolution expérimentale pour répondre à nos questions.

Deux nouveaux axes importants sont l’étude des transferts horizontaux et des interactions symbiotiques. Un autre sera l’expansion de nos activités pour aborder des projets transversaux liés à la recherche appliquée en étudiant les génomes des insectes comestibles et en évaluant les risques potentiels liés à l’utilisation des insectes comme agents de lutte biologique.

Liste des membres du pôle, cliquer ici.