Evolution et génomes

Le pôle «Evolution et Génomes» rassemble trois équipes  qui s’intéressent à l’évolution de la structure et du fonctionnement des génomes, à l’échelle des organismes, des populations et des espèces.

  • L’équipe RESGEN « Réseaux de gènes, développement et évolution », dirigée par Didier Casane, étudie la dynamique de familles et de réseaux de gènes au cours de l’évolution, en relation avec le développement et/ou l’adaptation.
  • L’équipe IGGIPOP « Interactions génétiques et gènes invasifs dans les populations », dirigée par Aurélie Hua-Van, s’intéresse à l’évolution des systèmes génétiques complexes et des gènes à transmission non-mendélienne, leur dynamique propre et leur impact sur l’évolution générale du génome.
  • L’équipe POLYGNOME « Polyploïdie, architecture et complexité des génomes , dirigée par Nicolas Pollet, explore l’évolution de la structure et de la complexité du génome, considéré dans sa globalité et en relation avec différents processus cellulaires et développementaux.

Trois thèmes de recherche sont développés en synergie: (i) Les gènes «égoïstes», leur évolution et leur impact sur la dynamique et la taille des génomes. (ii) Les interactions au sein des génomes, en particulier à l’échelle des réseaux de gènes qui participent de concert à la réalisation de phénotypes ou à la mise en place de processus développementaux, physiologiques ou du cycle cellulaire. (iii) La part des facteurs génétiques et épigénétiques dans l’évolution et l’adaptation.

Les approches sont celles de  la biologie comparée, de la génomique, de la génétique et de la biologie théorique. Elles font toutes appel aux outils de la biologie moléculaire et de la bio-informatique, et développent notamment des scripts et des outils spécifiques pour la recherche/l’analyse de séquences (évolution moléculaire, phylogénie) ainsi que pour le traitement de données haut débit.