Présentation

La recherche

Le thème central et fédérateur de l’unité est l’évolution et son corollaire la biodiversité. La démarche est pluridisciplinaire, relevant de la génomique, de la génétique et de l’écologie et est menée à différents niveaux d’intégration, du génome à l’espèce et parfois à la communauté. Différents aspects de l’évolution sont déclinés par les différentes équipes: adaptation, spéciation, interactions génome-environnement ou encore interactions entre espèces au sein d’un écosystème. Les études concernent également, à un niveau individuel, comportement ou plasticité des génomes. Ces mots clefs sont retrouvés comme axes transversaux dans les activités des différentes équipes du laboratoire.

EGCE compte sept équipes :

– Réseaux de gènes, développement et évolution (RESGEN), responsable Didier Casane
– Interactions génétiques et gènes invasifs dans les populations (IGGIPOP), responsable Aurélie Hua-Van

– Polyploïdie, architecture et complexité des génomes (POLYGNOME), responsable Nicolas Pollet
– Cognition, reproduction et adaptation chez l’abeille  (EVOLBEE), responsable Jean-Christophe Sandoz
– Phéromones, alimentation, chemioréception et sélection sexuelle (PACS), responsable Frédéric Marion-Poll
– Diversité, écologie et évolution des insectes tropicaux (DEEIT), responsable Laure Kaiser-Arnaud
– Evolution et plasticité des capacités cognitives (EPCC), responsable Frédéric Méry

EGCE comporte aussi 3 plate-formes techniques (Séquençage, Génotypage, Microscopie) et des services communs liés aux élevages.

EGCE est coordinateur, ou participe à travers ses nombreuses collaborations, à plusieurs contrats régionaux, nationaux et internationaux tels que contrats ANR, ou de soutien aux jeunes équipes ATIPE ou contrats européens.

Le LEGS, devenu EGCE, a été un élément moteur pour la création de l’Institut Evolution, Ecologie et Diversité du Vivant.(IDEEV, FR-3284) avec l’unité IRD 072 intégrée au LEGS, le laboratoire Ecologie, Systématique, Evolution d’Orsay dirigé par Jane Lecomte et le laboratoire Le Moulon, Génétique Quantitative et Evolution dirigé par Olivier Martin . L’IDEEV, né officiellement en janvier 2010, réunit 20 équipes représentant 250 personnes travaillant dans le domaine de l’évolution sur le grand campus Gif-sur-Yvette/Orsay. Il a pour ambition de devenir un pôle scientifique reconnu nationalement et internationalement, visible des étudiants et des instances, et capable de faire émerger de nouveaux thèmes d’interaction entre les équipes qui le constituent. Il a pris la suite du réseau Evo-Sud. A terme, dans le cadre du projet Grand Campus-Plateau de Saclay, cet Institut va se prolonger en un Institut avec ses propres locaux et un regroupement d’équipes sur le même site.

L’enseignement

Les maîtres de conférence et professeurs de EGCE ont des charges d’enseignements à tous les niveaux des cursus (Licence, Master ou supérieur) dans différents domaines liés à l’évolution ou à la diversité du vivant. Parmi ces domaines il est possible de citer la Biologie Animale, la Biologie du Développement, la Génétique, la Génétique des Populations, la Génomique, l’Evolution et l’Ecologie. De plus, plusieurs chercheurs font des interventions pendant lesquelles ils enseignent des sujets proches de leurs travaux de recherche dans différents Masters 2.