Comment réagissent des drosophiles cancéreuses?

Frédéric Méry (EPCC) est co-auteur de travaux sur le comportement de drosophiles cancéreuses. Avec une équipe de Montpellier, une équipe de Gif-sur-Yvette et des chercheurs espagnols et australiens, les scientifiques ont montré que les petites mouches atteintes d’un cancer vont mieux quand elles sont en groupe de malades plutôt qu’isolées ou en groupe avec des mouches non atteintes. Leur tumeur évolue moins vite. Ces travaux sont parus dans Nature Communication et ont été repris par le Quotidien du Médecin. Il est bien trop tôt pour transposer ces résultats à l’homme.

F. Méry a été l’invité de l’émission « La une de la science » sur France Inter le 06/09/2018 pour ces travaux. Ca fait le buzz: l’information a été reprise par Le Figaro magazine du 14/09/2018.